Les 40 meilleurs guides de voyage sur New York

Sélection de guides de voyage sur New York, en français et en anglais.

1) Le plus populaire : le guide du Routard

C’est le réflexe du touriste depuis 1973. Si le guide du Routard s’est boboïsé d’année en année, il reste une valeur sûre même si l’on peut regretter ce ton impertinent qui faisait ses beaux jours. Dans la version 2012, chose appréciable, un livret est entièrement dédié à Brooklyn. 12,90 €.

2) Le plus luxueux : le guide Louis Vuitton

La maison Louis Vuitton édite depuis quelques temps déjà des guides correspondants aux villes où sont situées ses boutiques. J’aime beaucoup ce guide, d’une part sur la forme avec une belle reliure mais également sur le fond avec des adresses de qualité et un un très bon phrasé. 25 €.

3) Le plus étudiant: Inside New York City

Quand des étudiants de plusieurs facs new-yorkaises décident d’arpenter la ville et de regrouper leurs adresses, cela donne un superbe guide, Inside New York City. Géré par les éditions de l’université de Columbia, on y trouve 600 critiques de restos, bars, clubs et galeries, théâtres et boutiques. 18,95 $.

4) le plus étudiant bis : Let’s Go Student Guide

Un guide rédigé par des étudiants de Harvard amoureux de New York. D’ailleurs toute la collection dépend de l’université la prestigieuse au monde. 14.95 $.

5) Le plus branché : Taschen’s New York

Qui d’autre que la maison d’édition la plus cool du monde pouvait éditer le guide de voyage le plus hype sur New York? 39,99 $.

6) Le plus branché bis : Wallpaper

Réference incontournable du design international, le magazine Wallpaper s’est diversifié avec une collection de guides touristiques. Des adresses forcément très esthétiques et branchées. 8,95 €.

7) Le plus branché tris : Cool New York

Des hôtels, des boîtes, des restos, boutiques, et curiosités repertoriées par le manquequin et photographe Lydia Hearst et sa bande de potes branchés. 12,95 $.

8) Le plus complet : le Lonely Planet

Ah le Lonely Planet (LP pour les intimes) ! J’ai toujours pensé que la version anglaise du Guide du Routard était toujours mieux réalisée que son concurrent en ce qui concerne les destinations anglophones. Ce qui est le cas ici avec le guide le plus complet qui soit. On y trouve tout: des adresses classiques mais aussi alternatives et insolites, des conseils précieux… Presque une bible pour qui désire découvrir la Grosse Pomme en profondeur. 19 €.

9) Le plus bizarre : Odd New York

Un guide de 160 pages complètement barjot avec du kitsch, du spectaculaire, de l’insolite, de l’horreur, du bizarre et mortuaire. A ne pas mettre en toutes les mains. 15,95 $.

10) Le plus girly : les Pintades à New York

Si ce livre n’est pas un guide de voyage à proprement parlé, on y trouve tout un tas d’adresses au milieu des anecdotes et chroniques de femmes dans la Grosse Pomme , vec un ton unique et décalé qui a contribué au succès de cette série. 6,50 € .

11) Le plus gourmet : Goûtez New York

Les lecteurs réguliers de New York Alternatif savent que le guide « Goûtez New York » est l’un de mes préférés. D’abord parce qu’il est consacré à la nourriture dans son ensemble (marchés, boui boui inconnus, adresses alternatives, gastronomie, épiceries, bonnes tables…). Mais surtout parce que son auteur, Noémie Vidéau, journaliste aujourd’hui reconvertie dans la cuisine, est une passionnée de fooding. 15,50 €.

12) Le plus « cacaoté » : The Ultimate Guide in finding Chocolate in NYC »

Dédié au Sud de Manhattan et à Brooklyn, ce guide est le fruit d’un travail de 3 ans de recherche par deux prof de primaire. Guide très illustré, avec des chocolatiers notables ou émergents. 19,99 $.

13) Le plus « cafféiné » : Café Life New York

Ne vous méprenez pas : si les Etats-Unis ont inventé le Starbucks, on trouve d’excellents petits noirs en Amérique, tout du moins à New York. Les meilleures adresses par quartier, riche de belles photos et d’anecdotes ainsi que d’interviews de clients et de propriétaires. 20 $

14) Le plus alternatif : Rather New York City

272 pages pour ce guide qui se veut différent. Très graphique, Rather New York City a été écrit par des locaux afin de faire découvrir des adresses que l’on ne trouve pas partout. 17,95 $.

15) Le plus local : Not for Tourists

Comme l’indique son nom, ce guide est reservé aux locaux. Mais il regorge tellement d’infos que les touristes ont tout interêt à l’acquérir. C’est Jane Pirone qui est l’origine de cette collection plus informative que les guides traditionels. En fait Not For Tourists, c’est un peu les Pages Jaunes… en mieux. 16,95 $.

16) Le plus jeune : Pines Picks

David Pines a 12 ans et étudie encore au collège. Ce qui ne lui a pas empeché de publier son propre guide sur New York, avec ses adresses et restaurants préférés. Plat par plat (mac ‘n cheese, pad thai, macarons…), il décortique ses coups de coeur. 14,95 $.

17) Le plus routard : Cheap Bastards

Une référence ! Sans doute un des mes guides préférés. Le Routard américain avec un vrai ton décalé que l’on ne trouve plus chez son cousin français. Des adresses et bons plans gratuits ou pour à peine quelques dollars, des astuces vraiment pratiques… Un must ! Merci à Rob Grader, écrivain et acteur new-yorkais, sans qui « Cheap Bastards » n’aurait jamais vu le jour. 14,95 $.

18) Le plus routard bis : Starving Artists Guide to New York City

Johnny Sanford est un drôle de personnage. Cet habitant de Brooklyn a décidé en 2010 de lister ses meilleurs plans de routard, lui qui est non seulement radin mais aussi artiste (sous entendu : pauvre). Grâce à la générosité des interautes, il a pu autopublier son propre guide en 2010. 15 $.

19) Le plus démocratique : Zagat New York City Restaurants

Zagat c’est la version américaine du Michelin. Enfin presque puisque ce guide fonctionne différement : il est participatif. Dans l’édition 2012, ce sont ainsi 2050 restaurants qui font l’objet de critiques, par plus de 38 000 personnes sur le site web de Zagat. Zagat existe depuis 1979 et a été racheté en septembre dernier par Google. Rien de moins ! Existent aussi Zagat Shopping, Nightlife et Food Lovers, qui fonctionnent sur le même principe. 15,95 $.

20) le plus ambitieux : 1000 things to do in New York

Le guide de l’hebdomadaireTime Out, qui chaque semaine décrypte l’actualité culturelle, gastronomique et nightlife de la Grosse Pomme. Un bouquin de 320 pages qui donnera des idées même aux plus habitués de la ville. Si le guide est sorti est 2009, il reste toujours d’actualité. 19,95 $.

21) L’anti-guide : Worst-Case Scenario

96 pages tout droit sorti de l’imagination débordante de son créateur, David Borgenicht qui s’est fait spécialiste littéraire de la survie et des catastrophes. Vous y apprendez notamment comment traverser l’East River à la nage. Déroutant. 7,95 $.

22) Le plus relax : New York’s 50 Best Peace Places to find Peace and Quiet

Ouvrage lancé dès 1991 par l’ex-pubard Allan Ishac, ce guide fait autorité dans le domaine du zen, du calme et de la sérénité à New York. A noter que l’auteur est également à l’origine d’un autre guide de ce cet article : Odd New York (voir plus haut). 14,95 $.

23) Le plus épicurien : Hg2 New York

Autoproclamé « guide de l’hédoniste », Hg2 est un ouvrage haut de gamme, avec des adresses et lieux qui font du plaisir une véritable philosophie. 9,90 €.

24) Le plus sain : Clean Plates NYC

Il existe deux versions de ce guide : une dédiée à Manhattan, l’autre à Brooklyn. Un guide rédigé par le nutritioniste Jared Koch qui fait de cette phrase sa maxime : « never choose between healthy et tasty again » (ne plus choisir entre bon pour la santé et goûteux). On trouve des tas de restaurants et même des fast food « sains » comme Cosmic Cantina, qui sert des burritos bio. 14,95 $.

25) Le plus bobo : Markets of New York City

Karen Seiger a arpenté la Gosse Pomme pendant 3 ans pour réaliser son guide, qui se concentre sur les marchés de New York. Que vous soyez fan de vêtements vintage, de cuisine thaï, de produits des petits producteurs ou de mobilier bobo, vous trouverez certainement votre bonheur dans Markets of New York. Ce n’est pas pour rien que le guide de cette consultante en marketing a été encensé par la critique. Sur le site www.marketsofnewyork.com, vous trouverez ses dernières trouvailles, qu’elle chine dans dans les marchés de la la ville. 12,47 €.

26) Le plus insolite : New York insolite et secrète

J’ai déjà évoqué ce guide récemment. Une belle trouvaille, pour un guide passionnant, en tout cas si vous souhaitez découvrir un autre visage de New York. 19.90 €.

27) Le plus insolite bis : New York Unexpected and Unique Places

Dans le même genre que le précédent, ce guide se distingue par le choix réalisé par son auteur, Judith Stonehill, fine connaisseuse de New York avec ses cinq ouvrages dédiés. 24,95 $.

28) Le plus kids friendly : City Kid New York

LE guide des parents ! Créé par une spécialiste du genre, Alison Lovenstein, à qui l’on peut faire confiance en regardanr son CV : auteur de guides pour enfants depuis 2005, créatrice d’un site web dédié et chroniqueuse pour le magazine Time Out Kids. 18,95 $

29) Le préféré des internautes : Off the Beaten Subway Tracks

Très populaire sur Amazon et largement plébescité par les américains (ceux qui s’y connaissent un peu hein, pas le cow-boy de l’Iowa), ce guide a été écrit par Suzanne Reisman, journaliste free-lace passé par Columbia et la fac de New York. Des tas de restos, cafés, galeries et musées qui sortent réellement des sentiers battus. Assez rare pour être souligné. 16,95 $.

30) Le plus alcoolo : New York City’s Best Dive Bars

Ce guide recense les meilleurs bars de quartier établis par le journaliste Ben Westoff. Le meilleur argument pour acheter ce guide ? La critique du très impertinent Vice Magazine :  » ce livre est si évocateur que l’on sentirait presque une odeur de vomi ». Un gage de qualité donc. 12,95 $.

31) Le plus cinéphile : The New York Movie Lover’s Guide

Publié en 2005 après l’édition de 1988 qui avait fait son succès, ce guide de 528 pages représente un peu la mémoire cinématographique de New York. Les photos sont en noir et blanc, il y a beacoup de texte et le livre est organisé par quartier. Fans de ciné, ne vous abstenez pas, The Movies Lover’s Guide est une bible. 17,99 $.

32) Le plus distingué : City Secrets Manhatthan

Les 374 pages de ce guide sont le témoignage de dizaines de contributeurs (historiens, artistes, influenceurs, restaurateurs, écrivains…) réunis par le celèbre architecte new-yorkais Robert Kahn. 19.95 $.

33) Le plus fashion : The Stylist’s Guide to NYC

Sibella Court est architecte d’intérieur de renom et chroniqueuse dans de nombreux magazines américains. On trouvera dans son guide une tonne d’adresses : merceries, créateurs de bijoux, papeteries… 25 $.

34) Le plus sexy : Naughty New York

Naughty signifie coquin en VF. De quoi donner le ton à ce guide qui repertorie cabarets, hôtels romantiques, restaurants intimistes, spa, clubs privés… Un ouvrage très féminin réalisé par huit journalistes. 27,99 $.

35) Le plus old school : The Historics Shops & Restaurants of New York

Aucun risque que ce guide se périme avec le temps. Restaurants, épiceries, bijouteries et autres adresses centenaires ont été réunies par Ellen Williams, une new-yorkaise pur souche passionnée par les lieux historiques. 16,95 $.

36) Le plus arty : The Art Lovers’s Guide New York

Ce guide est une mine d’or pour les amateurs d’art. Original car regroupé par type d’art et époque et non par musée. Rédigé par Morgan Falconer, journaliste et critique d’art pour les revues The Art Review, The New Statesman et Modern Painters notamment. 19,95 $.

37) Le plus arty bis : Public Art New York

Sculptures dans des places publiques, pièces nichées dans des lobbies d’édifices accessibles au public, art mural… cet ouvrage mi-beau livre mi guide, parrainé par la Municipal Art Society, s’attèle à faire découvrir en images et quartier par quartier la richesse de l’art public new-yorkais. 29,95 $.

38) Le plus people : My City My New York

Vous y trouverez les adresses new-yorkaises préférées d’environ 300 célebrités (Woody Allen, Edward Norton, le maire de New York Michael Bloomberg, Anthony Malkin, propriétaire de l’Empire State Building, Robin Williams…). 12,95 $.

39) Le plus sportif : Bike NYC

Avec 236 000 cyclistes par jour, New York ne pouvait pas se permettre de rester sans son guide sur les vélos. C’est maintenant chose faite, par trois mordus de petite reine et fondateurs entre autres du très connu BikeBlogNYC.com. 12,95 $.

40) Le plus excentré : New York, Washinton DC et the Mid Atlantics Trips

Parce qu’il n’y a pas que New York dans la vie, vous pouvez vous accorder un petite journée (ou plus) dans les environs de la Grosse Pomme. J’avais à ce propos publié un long article sur ces les environs. 24, 90 €.

17 réponses à “Les 40 meilleurs guides de voyage sur New York

  1. J’ai testé une nouvelle édition du Lonely Planet sur NY trouvé à Dublin, beaucoup moins gris et plan-plan que leur guides façon papier journal. Il s’appelle « Discover New York City ». Tout en couleurs, beaucoup de photos et qui va droit au but (Top 10 things to do pour chaque quartier).

    Les Pintades, absolument IMMANQUABLE =). Des heures de fous-rires.

  2. il y a aussi « The best things to do in NY, 1001 ideas » par Lefel/Lehman et « Top 10 New York city » qui sont pas mal.
    « Odd New York » est bien mais sans plus je trouve.
    Superbe liste, j’ai hâte d’y retourner !

  3. Waouhhhh what a list!!!! Cela me laisse baba de penser que tant de gens se sont penches sur la question… Pour la pt histoire, Zagat édite aussi un Guide Shopping,

    • oui je l’ai mentionné dans la description du Zagat Restos. Il y a aussi Zagat food lovers et Zagat Nightlife ;). Oui c’est impressionnant de voir tant de guides. Et encore ceci est une sélection ^^

  4. Petite remarque sur le guide du routard, je le trouve pas assez vivant manque de couleurs!!!
    C’est incroyable de nombres des guides !!!
    Bravo pour ce post

  5. Super liste! Bon par contre il faut éviter le Tashen pour des raisons logistiques : il pèse au moins 4 kilos! 😉

  6. Quand on a lu tous ces guides, ce qui relève de l’exploit utopique, le meilleur guide reste celui de son propre voyage.
    Merci, je vais passer commande pour quelques insolites.

    • Utopie, pas vraiment puisque j’imagine que lire tous ces guides ne doit pas prendre toute une vie. En revanche oui le meilleur guide reste celui de son propre voyage. Mais prendre quelques idées par ci et par là ne fait pas de mal ! 😉

      • L’utopie ne marquait pas le temps pour le faire mais plutôt les moyens qu’on se donne pour acquérir tous les guides ou encore le niveau de maîtrise de la langue anglaise pour en assimiler une partie.
        Bien sûr que ces guides sont des mines de trésors à débusquer pour agrémenter son propre projet.
        C’est dans un espoir prudent que j’ai fait de nouvelles acquisitions grâce au sujet.
        Je vous dirai ce que j’en pense.

  7. Oui j’ai hâte d’avoir vos retours ! Quels sont les guides dont vous allez faire l’acquisition du coup ?

    • Comme j’avais déjà énormément de guides, j’ai complété avec : NY Insolite et secret, Public Art NY, NY Unique & Unexpected places.
      Je n’y chercherai que des adresses qui m’auraient échappé, sachant que j’en écarte certaines connues déjà, volontairement.
      C’est sur leur originalité de contenu que je vous ferai un retour.

  8. NY Insolite et Secrète est arrivé.
    Je ne l’ai pas encore lu dans sa pleine dimension, mais en le feuilletant et lisant la table des matières, ma première impression est la suivante : c’est un excellent concentré de bons plans originaux qui peuvent agrémenter des visites classiques en leur donnant une autre dimension ou perspective.
    Donc, ce guide peut convenir à tous.
    Les quelques articles que j’ai lus sont fort instructifs.
    Me concernant, il me laisse sur ma faim.
    J’ai l’impression de ne pas découvrir grand chose que je n’avais déjà exploré ou noté.
    A ma décharge, cette démarche de NY insolite, je la conduis depuis des années. J’avais donc eu le temps d’amasser le quasi contenu du livre.
    Cet ouvrage permet donc de gagner un temps considérable.
    Bravo à T.M Rives pour avoir eu l’idée de ce guide rendu possible par les témoignages collectifs.
    Comme il le précise en préambule, NY étant très vivante, les futures éditions pourraient encore être enrichies.

  9. Le n°27 et le 37 une fois arrivés, je les ai tous les deux parcourus, du moins j’ai regardé toutes les photos.
    Grosse déception!
    Alors que je pensais avoir de nouvelles pistes à découvrir, je me suis retrouvée face à deux ouvrages dans lesquels je ne retiens que 10% de nouveautés.
    Il va me falloir explorer NY autrement!

  10. Pour les fashionistas, je conseille New York Shoppisme aux éditions Net ans paper (guide en français). Pas vraiment culturel ni intellectuel mais une mine d’adresses.
    Pour ce qui est des adresses de restos, j’ai, depuis longtemps, boudé le routard pour le zagat dont vous pouvez consulter le site en ligne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s