#06. Olimpia Zagnoli, illustratrice

Quand Olimpia Zagnoli me raconte qu’elle vient d’une petite ville du Nord de l’Italie, forcément je la crois. A tort. Car notre pétillante italienne est née et a grandi à Reggio Emilio, cité de 170 000 habitants connue pour son modèle éducatif novateur et son parmesan.

Non contente d’être exposée un peu partout en Europe et aux Etats-Unis, l’ancienne ‘élève de l’Institut Européen du Design à Milan aligne les clients prestigieux: le Guardian, le fabricant de meubles Molteni, le New York Times, Adidas, Air France, le Washington Post, le Boston Globe, le New Yorker…

Outre le design de l’application Scoop du New York Times, Olimpia est également directrice artistique pour Timbuktu, la première revue anglophone pour enfants sur iPad.

Et dire qu’elle n’a que 27 ans.

1. Peux tu te présenter en quelques lignes

Je m’appelle Olimpia Zagnoli, illustratrice de profession et en bonne italienne j’aime la mode et les Fiat : j’en possède une, de couleur jaune.

2. Depuis combien de temps es tu à New York?

Je vis entre Milan et New York depuis 2008.

3. Tu es connue pour?

Être la plus grande de la classe.

En bleu, dessin qui illustre les recommandations des grand mères. A côté, illustration dans le New Yorker et dessous une création d'Olimpia pour la galerie de l'université de Yale

4. Inconnue pour?

Portez des pyjamas la plupart du temps.

5. Plutôt Burger ou Bagel?

Facile: un bagel à l’avocat.

6. Cookie ou Tarte?

Tarte. Spécialement celles de ma grand mère.

7. Un film/un livre/une musique?

Mon Oncle de Jacques Tati /L’ Odyssée d’Homer/ L’album Lola versus Powerman and the Moneygoround, Part One de The Kinks.

Olimpia Zagnoli sur un toit à Brooklyn

8. Une anecdote sur une situation qui t’est arrivée dans la Grosse Pomme?

Je suis tombée une fois sur Madonna Elle était sans chaussures et mangeait un hot dog.

9. Un cadeau à ramener de New York?

Des cure-dents qu’on trouve partout à New York. Et des bougies avec des dessins de saints patrons dessus.

10. Des adresses gourmandes?

Les cannoli chez Fortunato Brothers, une institution à Williamsburg (le quartier bohème et branché de Brooklyn) connue pour ses glaces maisons et ses pâtisseries italiennes. Miam!

Les cannoli, pâtisserie sicilienne par excellence

Toujours à Williamsburg, j’adore les crêpes de Pates et Traditions, un bistrot français.

Sinon j’ avais l’habitude d’aller chez Penny Licks pour leurs bonbons mais ils ont fermé depuis. R.I.P.

11. Ton plat préféré à New York?

De la street food avec une canette d’Arizona Sweet Tea.

Canette d'Arizona Sweet Tea, cure-dents, bougies avec des saint patrons et finger traps chinois

12. Le bar où te trouver?

Ce n’est pas un bar mais un coffe shop végétarien: Second Stop à Brooklyn.

13. Et pour le shopping?

Fabolous Fanny’s ,un magasin de lunettes vintage du 18 ème siècle à nos jours. Et Ting’s Gift Shop, un bazar chinois où j’achète des finger traps sympas.

14. Ou écouter de la bonne musique?

Le métro et le Bowery Ballroom.

15. Une attraction atypique?

Prendre une bière au Fryin Pan au niveau du Piers 66  (quai 66 en français). C’est un bateau construit en 1929. Attention, il y a une grosse file d’attente spécialement l’été en début de soirée.

Le Fryin Pan, bateau-bar

16. Un lieu à visiter hors de la ville?

Jersey City, une ville avec des habitants très accueillants. Chavo Guerrero vit là bas.

17. Tu as à présent carte blanche pour conclure l’entretien.

Ciao New York!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s